Logo du Rewisbique

La Mémoire: Les Monuments de Mémoire

Retour vers les liste des sujets liés à la Mémoire

bierghes Quenast Rebecq

Dernière mise à jour du site:
le 30/09/2018
newDernière insertion:
30/09/2018

acquisitions30/09/2018
Recherchez dans le site
Recherche avancée


avis

avis
avis
avis
avis
avis

avis
avis
avis
avis
avis
avis
avis
avis
avis
avis
avis
avis
avis
avis
avis
avis
avis
avis
avis
avis
avis
avis
avis
avis
avis
avis
avis
avis
avis
avis
avis
avis
avis
avis
avis
avis

Monuments à Rebecq

monument

Monument aux Morts de Rebecq-Rognon et l'esquisse dessinée en 1921
(Archives Rewisbique) (rue Dr. Colson, 1)

monument

Noms des soldats morts pour la Patrie en 1914-1918
Noms des Morts pour la Patrie en 1940-1945

monument

Nom des frères Vecchiato, morts en déportation pour résistance

monument

Noms des civils déportés décédés en 1916-1918

monument

Noms des combattants de 1914-1918

monument

Noms des combattants de 1940-1945

monument

Crypte des soldats morts pour la Patrie en 1914-1918 (cimetière)

monument

Plan de la crypte dressé en 1921 (Archives Rewisbique)

monument

Monument à la mémoire des civils rebecquois déportés de 1916 (cimetière)

monument

Mémorial de Rebecq (chemin du Stoquois 32)


Le monument du Mémorial de Rebecq a été érigé et inauguré le 7 mai 2011. Le projet consistait à maintenir la mémoire des aviateurs britanniques et canadiens tombés avec leur avion sur le territoire de Rebecq, la nuit du 28 mai 1944. Il s'agissait du Lancaster JA712-BQ-H du 550 Squadron R.A.F. North Killingholme.
L'appareil avait décollé la veille de sa base pour une mission de bombardement d'un noeud ferroviaire de Düsseldorf. Atteint, lors de son retour, par le tir d'un chasseur de nuit allemand, il vint se crasher dans une prairie sise au Stoquois, à Rebecq. Le mitrailleur avant-bombardier Eli Molnar réussit à sauter en parachute. Le reste de l'équipage s'écrasa et seul le mitrailler de tête David Yardley ne fut pas tué dans l'accident.


Noms des aviateurs britanniques crashés le 28 mai 1944:
De Lengerke Kenneth, Flanagan Thomas Edward, King Peter Charles Morell, Purney Elvin Curtis, Sheahan John
, tous décédés dans l'accident et enterrés au cimetière militaire britannique d'Evere.
Yardley David, Blessé, fait prisonnier de guerre et interné au Stalag F7, en Allemagne et libéré en mai 1945.
Eli Molnar, échappé, recueilli et caché par la Résistance, il rejoindra sa base en juin 1944.

La population, réveillée par le bruit de la catastrophe accourut afin de porter secours aux éventuels survivants. C'est ainsi que David Yardley fut emmené à l'hospice pour y recevoir les premiers soins par le médecin Robert Dupureur.
Quelques heures après l'accident, les Allemands arrivèrent et ne découvrirent que deux corps d'aviateurs dans les débris de l'avion. Ils en déduisirent que la population devait cacher les cinq autres, le Lancaster transportait sept hommes, en général. Après avoir retrouvé le blessé à l'hospice, ils continuèrent à rechercher les pilotes manquants.
Entre-temps, celui qui avait sauté en parachute avait été recueilli par la Résistance et exfiltré. Fin juin, une rafle fut organisée et 22 personnes du village furent arrêtées et emprisonnées suite à une liste rédigée par un traître rebecquois. Sept d'entre eux furent déportés en Allemagne, une partie du groupe fut envoyée à Bourg-Léopold en vue d'être déportée tandis que le restant se retrouva dans le dernier train à destination des camps d'extermination qui fut libéré près de Bruxelles: les Alliés étaient arrivés libérer la capitale belge.

Noms des Rebecquois raflés par la Gestapo le 27 juin 1944:

Louis Deneyer
, Transféré à Breendonk, envoyé à Sachsenhausen et mort en déportation
Giovanni Vecchiato, Transféré à Breendonk, envoyé à Sachsenhausen et mort en déportation
Giuseppe Vecchiato, Transféré à Breendonk, envoyé à Sachsenhausen et mort en déportation
Arthur De Braeckeleer, Transféré à Breendonk, envoyé à Sachsenhausen et Libéré le 25 mai 1945
Georges De Braeckeleer, Transféré à Breendonk, envoyé à Sachsenhausen et Libéré le 25 mai 1945
Louis De Braeckeleer, Transféré à Breendonk, envoyé à Sachsenhausen et Libéré le 25 mai 1945
Joseph Mahy, Transféré à Breendonk, envoyé à Sachsenhausen et Libéré le 25 mai 1945
Guerino Bacci, Antonio Caliman, Raoul Debilde, Emile De Rycke, Maurice Hulin, Olivier Jamin, Emile Marit, Louis Marit, Frans Snoeck, Rino Vecchiato, arrêtés, emprisonnés à Saint-Gilles, transférés au camp de Bourg-Léopold d’où ils furent libérés le 5 septembre 1944, lors de la libération de la Belgique par les Alliés.
Caroline Caliman, Robert Dupureur, Emile Hanon, Léontine Marsille, Géry Pierard, arrêtés, emprisonnés à Saint-Gilles, transférés à bord du dernier convoi partant de Bruxelles vers les camps de la mort appelé « Train Fantôme », duquel ils furent libérés le 3 septembre 1944, lors de la libération de la Belgique par les Alliés.

Source: Association du Mémorial de rebecq

monument

Stèle à la mémoire de Richard Faut, Résistant (Ferme Croën)

monument

Plaque d'hommage à la famille G.Marsille pour faits de résistance (cimetière)

monument

Plaque d'hommage à Marcel Vanhereweghen, résistant, tombé à Rebecq, le 4/09/1944(rue E. Solvay)

monument

Plaque d'hommage à Fernand Baguet, résistant, tombé à Rebecq, le 4/09/1944(rue du Montgras)

ligne

Recherchez dans ce site par mots clefs - Recherche avancée - by freefind
Revenir en haut de la page

contacts liens Plan du site Mentions légales

Le Rewisbique est soutenu par un mécénat émanant de la Brasserie LEFEBVRE de Quenast
La reproduction et la diffusion sous quelque forme que se soit, des textes, images et données présentés sur ce site
sont interdites sans l’ autorisation expresse des responsables de ce site.

© Copyright "Rewisbique - asbl" - 2016, tous droits réservés
Valid XHTML 1.0 Strict Logo Wilfred Burie Webmastering compteur pour site web gratuit sans pub